Sur le développement de la télémédecine – la conférence inaugurale du prof. Henryk Skarżyński

Home / Nouvelles / Sur le développement de la télémédecine – la conférence inaugurale du prof. Henryk Skarżyński

Sur le développement de la télémédecine – la conférence inaugurale du prof. Henryk Skarżyński

, , ,
Sur le développement de la télémédecine – la conférence inaugurale du prof. Henryk Skarżyński

Lors de l’inauguration de l’année académique à l’Université de Cardinal Stefan Wyszyński, le 07.10.2016 le prof. Henryk Skarżyński a donné une conférence sur le développement de la télémédecine.

La télémédecine signifie une nouvelle qualité des soins médicaux. C’est une possibilité de surveiller en permanence plusieurs groupes, en particulier les personnes âgées, dont le nombre augmente chaque année. C’est aussi la possibilité de garantir des études de masse de la population comme un outil de la politique de santé de l’Etat, et enfin la possibilité de faire une meilleure utilisation des ressources humaines et le potentiel qui réside dans les nombreuses universités et instituts médicaux, et – ce qui n’est pas sans importance – de réduire des coûts de soins de santé.

20 ans passent depuis la création de l’Institut de Physiologie et de Pathologie de l’Audition et 25 ans de traitement de la surditéen Pologne. Ce ne sont pas de grands nombres. Néanmoins, le plus grand nombre de patients souffrant les troubles de l’audition et de la parole, qui ont profité des possibilités de la télémédecine, et de nombreuses procédures médicales modernes se cache derrière eux. (…) Notre premier programme de télémédecine  » Słyszę  » [« J’entends »] a été appliqué dans des dizaines de pays. Dans le cadre de ce programme, il y avait la possibilité d’effectuer un test d’audition via Internet, dont le résultat a permis de voir si nous entendons bien. Le résultat négatif a été le signal d’aller chez un spécialiste.

En 2000, nous avons effectué la première téléconsultation, en 2004 nous avons introduit un système de télé-rééducation. Dans son nom „Domowa Klinika Rehabilitacji” [« Clinique Domestic de la Réadaptation»] il y a un message que pour un enfant avec une perte de l’audition, le meilleur endroit pour la réhabilitation est sa maison. À la maison, l’enfant peut apprendre à parler en jouant. En 2007, à l’Institut on a mis en place le premier système au monde pour le contrôle à distance de l’implant auditif posé. L’année 2009 est le début du premier Réseau National de Téléaudiologie au monde.

Actuellement, on peut parler de la télémédecine par rapport de la plupart des spécialitésy compris cardiologie, radiologie, otorhinolaryngologie, audiologie et réhabilitation. Je vais utiliser les données de l’Institut de Cardiologie. À Anin on développe une idée fantastique de la télé-rééducation à la maison, qui permet de vérifier l’état du patient en dehors du centre médical. Aujourd’hui, nous parlons des grands progrès de la cardiologie et une grande insuffisance de la réhabilitation. La télémédecine a la possibilité de répondre aux besoins de réadaptation post-hospitalière.

Nous sommes à la recherche des idées pour la science et la médecine polonaise. Il y a des conditions pour que des domaines tels que la télé-rééducation deviennent la marque polonaise et représentent une grande contribution à l’élaboration de normes thérapeutiques européennes. Dans notre pays, il y a beaucoup centres médicaux excellents. Pour la médecine polonaise, les solutions grâce auxquelles les thérapies modernes deviennent accessibles à tous sont très importantes. Grâce à des outils télémédicales le plus grand nombre de patients peut profiter de la réhabilitation.

À l’Institut de Physiologie et de Pathologie de l’Audition nous développons constamment la télémédecine depuis des années. Dans ce domaine, nous nous sentons les ambassadeurs de la Pologne et de l’Europe. Nous avons effectué le dépistage de l’audition sur d’autres continents, en Afrique, en Asie, en Amérique du Sud, en profitant entre autres du soutien bienveillant des Pallotins, comme c’était l’année dernière au Rwanda ou en Tanzanie. Nous essayons de promouvoir la télémédecine de toutes les façons. Par conséquent, l’idée que j’ai eu avec Krzesimir Dębski, le compositeur d’écrire une chanson à ce sujet (l’a présentée Jacek Wójcicki):

Chacun peut être un patient une fois, lui-même ou sa famille.

Quand quelque chose fait mal, quand la vie est en danger la télémédecine sera plus vite …

Réf. Télé, télé, télémédecine

Ce service, que tu as déjà connu

Grâce à ça que nous la développons

Tu as donné une chance à ta santé…

 Télémédecine est ma passion. En tant que médecin, je voudrais souligner que – comme il l’écrit Antoni Kępiński – « Médecine restera toujours un art, parce que les médecins devront faire face à un individu, un homme différent, pas le modèle généralisé ». En développant la télémédecine, rappelons nous que la technologie ne remplacera pas tout. Mais, elle peut nous faciliter les activités pour la santé.

Le début solennel de l’année scolaire a été terminé par le duo Barbara Kaczyńska et Maciej Miecznikowski, qui ont effectué l’hymne du Festival. C’était une chanson qui a été créé pour les paroles de la poésie du prof. Henryk Skarżyński avec la musique écrite par le prof. Krzesimir Dębski.