Professeur Henryk Skarżyński a donné une conférence inaugurale à l’Académie de l’Éducation Spéciale

Home / Nouvelles / Professeur Henryk Skarżyński a donné une conférence inaugurale à l’Académie de l’Éducation Spéciale

Professeur Henryk Skarżyński a donné une conférence inaugurale à l’Académie de l’Éducation Spéciale

Professeur Henryk Skarżyński a donné une conférence inaugurale à l’Académie de l’Éducation Spéciale

À l’occasion de la cérémonie de début d’année universitaire 2018/2019, le 28 septembre, le prof. Henryk Skarżyński, a donné une conférence inaugurale intitulée « L’audition dans le développement de l’homme » à l’Académie de l’Éducation Spéciale M. Grzegorzewska à Varsovie. Il convient de rappeler qu’en 2011, l’Académie de l’Éducation Spéciale a décerné le titre de docteur honoris causa au prof. Henryk Skarżyński.

La cérémonie a également été honorée par la présence de:Paweł Kotarek, conseiller auprès du Ministre de la Science et de l’Enseignement Supérieur, prof. Zbigniew Marciniak, président du Conseil Principal de la Science et de l’Enseignement Supérieur, prof. Tomasz Borecki, directeur de l’Institut pour les Problèmes de la Civilisation Contemporaine, prof. Tomasz Szapiro, ancien Recteur de l’École des Hautes Études Commerciales de Varsovie, prof. Joanna Madalińska-Michalak, présidente de la Société Pédagogique Polonaise, prof. Alicja Siemak-Tylikowska de l’Université de Varsovie, Włodzimierz Paszyński, Vice-présidente de Varsovie, Dorota Skrzypek, Mazowiecki Wicecurator, Walentyna Rakiel-Czarnecka, représentante du Maréchal de la Voïvodie de Mazovie Adam Struzik, Dorota Habich, président du conseil d’administration du Fond National de Réhabilitation des Personnes Handicapées, Adam Marcin Zakrzewski, directeur de l’Équipe Indépendante des Institutions Publiques de Traitement Ouvert Warsaw-Ochota, prof. Jadwiga Frelek, prof. Bogusław Milerski, Recteur de l’Académie Chrétienne de Théologie de Varsovie, prêtre prof. Krzysztof Pawlina, Recteur de la Faculté Pontificale de Théologie de Varsovie, prof. Krzysztof Lewenstein, Vice-recteur pour la science à l’Université de Technologie de Varsovie, prof. Hanna Godlewska-Majkowska, Vice-recteur à la coopération avec l’environnement de l’École des Hautes Études Commerciales de Varsovie, prof. Anna Fidelus, Vice-recteur aux affaires des étudiantes et à l’éducation de l’Université Cardinal Stefan Wyszyński, prof. Michał Zasada, Vice-recteur à la coopération internationale de l’Université des Sciences de la Vie de Varsovie, prof. Waldemar Raźniak, Vice-recteur de l’Académie Théâtrale A. Zelwerowicz à Varsovie, prof. Monika Gruszkowska, Vice-recteur à la recherche et à la mise en œuvre de l’Académie d’Éducation Physique, prof. Grzegorz Sędek, Vice-recteur pour la science à l’Université des Sciences Humaines et Sociales, prof. Kazimierz Przybysz, Vice-recteur à la didactique à l’Académie L. Koźmiński, prof. Zdzisław Bohdanowicz, Vice-recteur à l’éducation de l’Université Militaire de Technologie, prof. Robert Żak, Vice-recteur à la didactique de l’École P. Włodkowica à Płock, prof. Mirosław Minkina, Vice-recteur pour la science à l’Université des Sciences Naturelles et Humaines de Siedlce, Brig. dr inż. Anna Prędecka, doyenne du Département d’Ingénierie de la Sécurité Civile de l’École Principale du Service des Incendies, dr Małgorzata Cieciora, dziekan Wydziału Zarządzania Informacją Polsko-Japońskiej Akademii Technik Komputerowych, prof. Karol Poznańskie, były Rektor APS, prof. Jan Łaszczyk, były Rektor APS, Barbara Sochal, przewodniczącą Polskiego Stowarzyszenia im. J. Korczaka, Elżbieta Oleksiak, sekretarz Zespołu Konsultacyjnego i kierownik Centrum Rehabilitacji w Biurze Zarządu Głównego Polskiego Związku Niewidomych, Magdalena Piotrowska, dyrektor Warszawskiego Ośrodka Fundacji „Uniwersytet dzieci”, Aleksandra Szewczyk z Fundacji „Zdąży z pomocą” oraz Olimpia Rumanowska-Zapiór, dyrektor Poradni Psychologiczno-Pedagogicznej nr 21 w Warszawie. Gości powitał prof. Stefan Kwiatkowski Rektor Akademii, dr Małgorzata Cieciora, doyenne du Département de Gestion de l’Information de l’Ecole Polono-Japonaise des Techniques Informatiques, prof. Karol Poznański, ancien Recteur de l’APS, prof. Jan Łaszczyk, ancien Recteur de l’APS, Barbara Sochal, présidente de l’Association Polonaise J. Korczak, Elżbieta Oleksiak, secrétaire de l’Équipe de Consultation et Directeur du Centre de Rééducation du Bureau du Conseil Principal de l’Association Polonaise des Aveugles, Magdalena Piotrowska, directrice du Centre de la Fondation « Université des enfants », Aleksandra Szewczyk de la Fondation « Aider à temps » et Olimpia Rumanowska-Zapiór, directrice du Centre de Psychologie et de Pédagogie n ° 21 à Varsovie. Les invités ont été accueillis par prof. Stefan Kwiatkowski Recteur de l’Académie.

Dans sa conférence inaugurale, le prof. Henryk Skarżyński a souligné à plusieurs reprises que la communication, l’accès à l’information et leurs échanges constituaient l’un des fondements du développement de la société moderne. Alors qu’au début du XXe siècle, le fonctionnement de l’homme et sa position dans la société étaient déterminés par les compétences manuelles en plus de 90%, maintenant l’importance primordiale – environ 90% – c’est la capacité de communiquer. Une bonne audition est essentielle à cela. Les mots de Seneca « Ce n’est pas bon de tout voir, ce n’est pas bon d’entendre tout » est entré dans l’histoire. Cependant, la médecine fait tout pour aider des milliers et même des millions de personnes qui, en raison de divers types de perte d’audition, ne peuvent pas fonctionner normalement dans le monde moderne.

Le prof. Skarżyński a consacré beaucoup d’attention dans sa conférence aux dernières technologies dans traitement de la surdité partielle, à la musicothérapie et au diagnostic dans la Capsule d’Examiner les Sens, le premier appareil mobile au monde qui permet au patient de contrôler lui-même 5 sens: audition, vue, odorat, goût et équilibre, ainsi que la parole et la fonction du traitement de l’audition. Ce système de contrôle de la santé innovant, permettant le diagnostic et l’analyse simultanées des troubles des sens, permet à d’examiner rapidement et sans douleur chaque personne.

– Jusqu’à présent, pour diagnostiquer des organes individuels, les patients devaient se rendre dans plusieurs centres spécialisés. – a déclaré lors de la conférence le prof. Skarżyński – La possibilité de le faire dans un lieu unique, à l’occasion par exemple d’achats dans un centre commercial, peut avoir une incidence sur la diffusion des tests de dépistage, façonner des attitudes favorables à la santé et construire une solidarité intergénérationnelle, qui nous tient vraiment à cœur. La mise en œuvre de ce projet nous a obligés à revoir en profondeur nos connaissances actuelles sur les méthodes et les dispositifs diagnostiques et thérapeutiques utilisés chez les patients atteints de ce type de trouble.
C’est beaucoup de travail, mais surtout un grand défi scientifique, car il n’existe actuellement aucun système d’appareils permettant de faire un seul examen de tous les organes de sens et de la parole. Ce système permettra d’intervenir rapidement et de détecter les maladies neurodégénératives dans les sociétés vieillissantes et de fonder la politique de santé de l’État sur les résultats d’études préventives sur la population. Toutes les recherches et projets scientifiques que nous menons visent principalement à améliorer la vie et la santé de la société. – ajouté prof. Skarżyński.

Le pourcentage de patients atteints de troubles d’organes sensoriels augmente, tant chez les enfants que dans le groupe des personnes âgées. Les troubles non détectés et non traités chez les enfants entravent leur développement et constituent, après 65 ans, l’une des principales causes d’exclusion sociale et professionnelle. Il est possible que le nouvel appareil résolve ces problèmes dans une large mesure. Grâce aux solutions TIC, il sera possible de rassembler tous les résultats de recherche réalisés dans chaque Capsule et de les traiter de manière intégrée, de manière à pouvoir facilement tirer des conclusions sur de nombreuses maladies neurodégénératives dont le diagnostic est possible.

À la fin de la conférence, le prof. Henryk Skarżyński a également présenté les dernières réalisations du Centre Mondial de l’Audition géré par l’Institut de Physiologie et de Pathologie de l’Audition. Aujourd’hui, le Centre et « L’école d’otochirurgie polonaise » créée par le prof. Skarżyński est une marque reconnue dans le monde et une carte de visite de la science et la médecine polonaises dans le monde. À Kajetany – depuis 15 ans – le plus grand nombre d’opérations visant à améliorer l’audition est effectué. De nombreuses interventions chirurgicales ont été effectuées ici pour la première fois dans le monde. Les spécialistes du Centre sont des pionniers dans l’implantation de divers implants auditifs dans de nouveaux groupes de patients. C’est à Kajetany que le premier Réseau National de Téléaudiologie au monde a été développé et lancé et que des outils innovants de télémédecine sont en cours de développement. Le centre est également un centre d’enseignement et de recherche unique. Il entretient une coopération scientifique, clinique et pédagogique étendue avec des dizaines de pays à travers le monde. Des programmes de dépistage novateurs pour la détection précoce des déficiences auditives sont réalisés sur quatre continents.