Le Gala du I er Festival International de Musique des Enfants, Adolescents et Adultes avec des Troubles de l’Audition « Des Rythmes Cochleaires »

Home / Nouvelles / Le Gala du I er Festival International de Musique des Enfants, Adolescents et Adultes avec des Troubles de l’Audition « Des Rythmes Cochleaires »

Le Gala du I er Festival International de Musique des Enfants, Adolescents et Adultes avec des Troubles de l’Audition « Des Rythmes Cochleaires »

Le Gala du I er Festival International de Musique des Enfants, Adolescents et Adultes avec des Troubles de l’Audition « Des Rythmes Cochleaires »

Le I er Festival International de Musique des Enfants, Adolescents et Adultes avec des Troubles de l’Audition « Des Rythmes Cochleaires » a été fini par le Concert du Gala qui a eu le lieu le 16 juillet 2015 dans la Salle de Concerts de la Radio Polonaise du nom de Witold Lutoslawski à Varsovie avec l’accompagnement des musiciens de l’Orchestre de la Radio Polonaise, sous la baguette de Krzesimir Dębski. Le festival est un projet d’auteur du professeur Henryk Skarżyński, qui, en 1992 a été le premier en Pologne qui a effectué la procédure d’un implant cochléaire chez une personne sourde. L’événement vise à montrer au monde que, grâce aux progrès de la science et de la médecine moderne, des problèmes d’audition ne sont pas un obstacle au epanouissement musical professionnel et le développement de talent vocal. Le festival a montré les possibilités de personnes qui, après la pose d’un implant d’audition non seulement se communiquent sans problèmes avec les autres, mais aussi ils ont une oreille pour la musique et la passion qui remplit leur vie! Grâce à cela ils chantent, composent, jouent d’ instruments divers, enregistent des albums professionnels. Ils sont une preuve vivante que grâce au progrès technologique insolite dans la science et la médecine, même des déficience auditives sévères ne doivent pas être un obstacle à une carrière dans la musique. En organisant le Festival, prof. Henryk Skarżyński voulait les aider à réaliser des rêves et des plans de la musique, et aux entendants de notre société il voulait présenter des réalisations cliniques quotidiennes.

Ce Festival de deux jours a été organisé sous une forme de concours, attrayante pour la réception sociale. Parmi près de 100 candidatures reçues par les organisateurs, le jury international a choisi les 14 finalistes provenant du monde entier: Australie, Pologne, Hongrie, Ukraine, Royaume-Uni, Portugal, Roumanie, Espagne et Israël.

La tranche d’âge des participants était très large – de 8 à 69 ans. Les participants du festival ont présenté leurs compétences vocales ainsi que instrumentales. Ils ont joué sur les instruments les plus connus tels que le piano, le violon, le saxophone et de la flûte, mais aussi plus exotique – cornemuse – un instrument à vent d’un groupe d’anche. Le répertoire interprété par les participants était très varié commençant du répertoire classique et se terminant avec les sons de heavy rock.

Les lauréats du Festival ont assisté au Concert Gala dans le Studio du nom de Witold Lutoslawski de la Radio Polonaise avec l’accompagnement des musiciens de l’Orchestre de la Radio Polonaise, sous la baguette de Krzesimir Dębski. Le concert a été menée par Agata Młynarska et Maciej Miecznikowski.

Un groupe des invités spéciaux qui souffrent une déficience auditive et qui sont engagés professionnellement dans la musique ont assisté au Concert de Gala avec les participants du Festival.

Il y avait une chanteuse célèbre de l’Autriche Johann Pätzold, chez laquelle on a posé un implant. Ce ne la dérange pas de chanter une aria difficile de Le Mariage de Figaro. Des invités successifs comprennent entre autres Karol Nowakowski – le premier patient au monde avec deux implants posés dans le tronc cérébral, Maciej Miecznikowski, Grzegorz Wilk ainsi que Łukasz Żelechowski et Weronika Niczyporuk.

Tous les invités qui ont chanté ou joué lors du gala finale avaient des problèmes d’audition. C’est précisément ce phénomène qu’aujourd’hui – après le traitement, ne les empêche pas de jouer, chanter, et même créer et composer de la grande musique. Ce festival est un moment et le lieu où la musique est inséparable de la médecine. C’est grâce à la médecine et ses progrès que des personnes sourds ont la possibilité de poursuivre leurs rêves musicaux. Grâce à elle, la route sur la scène de la musique n’est pas fermée pour eux et ils influencent des façons différentes le développement de la société contemporaine.