L’Union Européenne attire l’attention sur le problème des troubles de la communication chez l’enfant

Home / Nouvelles / L’Union Européenne attire l’attention sur le problème des troubles de la communication chez l’enfant

L’Union Européenne attire l’attention sur le problème des troubles de la communication chez l’enfant

A été adopté à Bruxelles la « Conclusion du Conseil de l'Union Européenne en matière de détection et traitement précoce des troubles de la communication chez l'enfant prenant en compte l'emploi des outils de e-santé et de solutions innovantes »

La séance du Conseil de l'union Européenne sur les questions d'Emploi, de Politiques Sociales, de Santé et des Affaires de Consommation (EPSCO) s'est tenue le 2 décembre 2011 à Bruxelles. La délégation de la présidence polonaise était dirigée par le Ministre de la Santé Bartosz Arłukowicz. Les participants de la rencontre étaient les Ministres de la Santé ainsi que les hauts représentants des pays de l'Union Européenne. Un des points de la séance était l'adoption de la « Conclusion du Conseil de l'Union Européenne en matière de détection et traitement précoce des troubles de la communication chez l'enfant prenant en compte l'emploi des outils de e-santé et de solutions innovantes ».

Les troubles de la communication chez l'enfant – une des priorités de la présidence polonaise
Le problème des troubles de la communication chez l'enfant, le besoin de leur détection et traitement précoce dans l'objectif d'une égalité des chances éducatives, sociales et économiques des enfants& par ces dysfonctionnements et une question largement discutée est présentée dans le cours de la présidence polonaise du Conseil de l'Union Européenne, dans les cadres prioritaires pour le secteur de la santé publique. Et coordinateur de ce thème l'Institut de Physiologie et de Pathologie de l'Audition en coopération avec le département de la mère et de l'enfant du Ministère de la Santé. L'élaboration projet de conclusions, les négociations lors des séances des Groupes de Travail en Santé Publique à Bruxelles puis la présentation par la présidence polonaise de la Conclusion soumise à l'adoption des ministres de la santé des États Membres constituait un des objectifs principaux des priorités de la présidence polonaise.

Rôle de la Conclusion
La « Conclusion du Conseil de l'Union Européenne en matière de détection et traitement précoce des troubles de la communication chez l'enfant prenant en compte l'emploi des outils de e-santé et de solutions innovantes » adoptées le 2 décembre à Bruxelles et un document dont l'objectif est d'attirer l'attention de la société sur le problème des troubles de la communication ainsi que sur ses conséquences pour le développement intellectuel et émotionnel adéquat de l'enfant et sur son impact pour sa situation sociale et économique dans sa vie adulte.

La Conclusion doit inciter les représentants des gouvernements des états membres ainsi que les institutions concernées à prendre des mesures en matière de détection et de traitement des troubles de l'audition, de la vie et de la parole chez l'enfant, en particulier grâce à des programmes de dépistage efficace économiquement fondé ainsi que par l'utilisation des possibilités que donnent les technologies modernes et les outils de e-santé. Un élément indissociable de l'activité visant à assurer la santé de l'enfant et la prévention, la surveillance, ainsi que l'engagement actif des parents, des éducateurs et des enseignants. Un sujet auquel une attention importante a été consacrée lors de la négociation du texte de la Conclusion a été le renforcement de la coopération internationale dans la sphère des troubles de la communication, grâce à la création de Réseau Européen de Référence permettant les échanges de connaissances et de bonnes pratiques, l'établissement de statistiques et la réunion de données épidémiologiques dans le domaine de la détection et du traitement des troubles de la communication.

Action pour l'avenir
En adoptant la Conclusion, les États Membres et la Commission Européenne ont confirmé que cette sphère thématique sera prise en considération dans les recommandations établies pour les programmes de santé dans l'Union Européenne.

L'adoption de la Conclusion est le dernier événement prenant place dans le cadre de la présidence polonaise du conseil de l'Union Européenne relativement à ses priorités. Simultanément, c'est une chance et un premier pas pour la mise en œuvre d'actions, la création de programmes et de projets à l'échelle européenne avec le soutien des institutions des états et de l'union. En tant que coordinateur de cette initiative, l'Institut de Physiologie et de Pathologie de l'Audition exprime sa certitude que la proposition de la détection et du traitement précoces des troubles de la communication chez l'enfant dans le cadre des priorités de la présidence polonaise contribuera à ce que des actions toujours plus nombreuses seront réalisées dans tous les pays de l'Union Européenne.