13ème Congrès International Otorhinolaryngologique du Danube 2014 et Congrès National ENT 2014

Home / Nouvelles / 13ème Congrès International Otorhinolaryngologique du Danube 2014 et Congrès National ENT 2014

13ème Congrès International Otorhinolaryngologique du Danube 2014 et Congrès National ENT 2014

,

La conférence était organisée par la Société Roumaine de Rhinologie et de Rhino chirurgie endoscopique, sous le patronage de l'Université Médicale Iuliu Hatieganu (Cluj-Napoca). L'Institut de Physiologie et Pathologie de l'Audition était le seul centre scientifique polonais largement représenté à cette conférence.

Quatre de nos spécialistes (le Dr Bartłomiej Król, le Dr Magdalena Sosna, le Dr Piotr Skarżyński et le Mgr Mateusz Rusiniak) ont présenté pas moins de 12 communications. Elles portaient sur des problèmes d'oto-chirurgie (en particulier le traitement de l'otosclérose et de la perte de l'audition par le recours à l'emploi du système BAHA Attract) et de rhino chirurgie. En outre, le Dr Piotr Skarżyński a participé à une table ronde consacrée aux problèmes de la chirurgie de l'étrier. Nous avons également présenté les résultats de nombreuses années d'expérience en matière de dépistage chez l'enfant, ainsi que les résultats de recherches en imagerie avec la participation de patients présentant une surdité partielle. Pour la présentation de la communication intitulée „Vérification des effets de la thérapie auditive chez les enfants dyslexiques et présentant des troubles de l'attention auditive par la méthode d'enregistrement simultané de l'électroencéphalogramme et de l'IRMf” (M. Rusiniak, M. Lewandowska, T. Wolak, R. Milner, M. Ganc, A. Pluta, K. Cieśla, H. Skarżyński) Mateusz Rusiniak a obtenu le prix Best Free Paper Award (pour la meilleure intervention orale d'un participant de moins de 40 ans). Les auteurs de ce travail démontrent que la thérapie par la méthode Skarżyński, telle qu'elle est pratiquée à l'Institut avec les enfants dyslexiques, peut corriger durablement le fonctionnement du système nerveux central. Les études ont porté sur deux groupes d'enfants dyslexiques – on applique dans le premier la méthode Skarżyński, le deuxième recevant le traitement appliqué généralement dans les consultations psycho-pédagogiques. Tous les enfants effectuent sous le contrôle d'une IRMf, à deux reprises – d'abord avant le traitement puis après son achèvement – la même tâche, consistant en la reconnaissance de sons de fréquence légèrement supérieure, répartis au hasard parmi des sons de fréquence de base (750 Hz). Les tests ont montré qu'une amélioration de la lecture était intervenue dans les deux groupes, mais que dans le premier groupe, celui où était appliquée la méthode Skarżyński, cette amélioration était nettement plus visible. Dans le même temps, les études de l'imagerie neurologique ont montré que seul l'entraînement pratiqué à l'Institut s'accompagne de modifications dans l'organisation cérébrale – une augmentation de l'amplitude du signal électro-encéphalographique pour l'onde P300 responsable des processus de l'attention, ainsi qu'un renforcement du signal BOLD [Blood-Oxygen-Level Dependant / dépendante du niveau d'oxygénation du sang] dans les résultats d'IRMf  [Imagerie par Résonance Magnétique fonctionnelle] dans la région du gyrus cingulaire (responsable en particulier de l'attention). Ces résultats peuvent mettre en évidence des transformations durables dans le fonctionnement du système nerveux central, ce qui est particulièrement requis dans le traitement de la dyslexie.